Get Adobe Flash player
Actualités

Le mot de la Présidente.

.

Les mois défilent, cela fait déjà un an que j’assume le rôle de présidente avec détermination mais en restant consciente de mes limites et de celles du conseil d’administration au regard de tout ce qu’il faudrait faire pour  remplir pleinement les missions que nous nous sommes fixées… Mais nous progressons.

Depuis mai dernier, le rythmarie-jo-kakemono3me de nos actions, au sein de l’Apei comme de l’Adapei, a été soutenu. ..Il y a eu, tout d’abord, la tenue de notre Assemblée Générale le 16 juin à Gometz-le-Châtel. 
A cette occasion, nous avons pu souligner notre volonté d’évoluer vers des actions de terrain  .comme le montrent les grandes orientations retenues (voir Puzzle novembre 2016). Notre .Conseil  d’Administration a été renforcé par l’élection de Solweig Pipolo-Calmès, une amie déjà engagée dans le domaine social et médico social.

Le bureau est resté le même. Je tiens ici à témoigner ma reconnaissance à tous ses membres qui  s’investissent à mes côtés au service des personnes en situation de handicap mental et de leurs familles.

Une action nouvelle a été lancée avant l’été : il s’agit de la participation de l’Apei à l’ « Opération Brioches » menée chaque année par l’Unapei, durant la première semaine d’octobre. Ainsi, à l’initiative d’O. Bergis et de Gilles Chevalier, deux ventes ont eu lieu  les 4 et 6 octobre derniers dans les locaux de Sanofi à Chilly-Mazarin et dans ceux de Thalès à Limours. Outre les bénéfices qui iront à l’achat de matériel destiné au confort et au plaisir des résidents de La Maison de Vaubrun et du Foyer Vignes et Tilleuls, ce que nous recherchions, c’était une meilleure connaissance du handicap mental et de notre association. Force est de constater qu’une telle action est porteuse ! Nous réfléchissons aux moyens de l’amplifier à l’avenir.

Autre point encourageant, notre partenariat avec les communes des environs, principalement avec la  commune des Ulis qui s’est dotée d’un pôle « Handicap ». Deux de nos administratrices, Annette Durand et Anne-Marie Leboeuf ont fait équipe avec une éducatrice de La Maison de Vaubrun, Virginie Quéré, pour délivrer une formation à l’accueil et à l’accompagnement des personnes handicapées mentales  auprès des services de la mairie. Cette sensibilisation a été appréciée – et elle est effectivement appréciable puisqu’elle va dans le sens de l’accessibilité à tout pour tous et donc du mieux vivre ensemble. Nous allons la développer.

Le partenariat avec les communes passe aussi par notre participation à plusieurs CCAS, là encore un grand merci aux personnes de l’Apei qui se portent volontaires pour marquer notre présence et nous faire connaître.

D’autres actions sont en préparation … Retenez dès maintenant la célébration du cinquantième anniversaire de l’Apei de la Vallée de Chevreuse le vendredi 16 juin 2017. Nous souhaitons donner à cet événement tout le retentissement qu’il mérite ; c’est pourquoi nous travaillons avec les professionnels des établissements que nous avons créés.

Je me dois également de vous rappeler qu’un bon nombre des administrateurs de notre association sont engagés, à l’échelon de l’Adapei, dans des actions de gestion  très prenantes, avec le souci d’assurer un accueil de qualité aux personnes accompagnées. Ils portent également des dossiers importants comme celui du projet de structure pour personnes vieillissantes.

Lors de l’après-midi festif du 3 décembre, le Projet Associatif de l’Adapei 91 couvrant les années 2017-2022 sera remis aux adhérents des Apei de l’Essonne et à l’ensemble des familles des résidents de nos établissements ainsi qu’aux professionnels . Ce projet concerne donc l’Apei de la Vallée de Chevreuse qui va écrire son propre projet en cohérence avec celui de l’association départementale.

Comme vous avez pu le lire dans le Puzzle de juin 2016, l’Adapei 91 aidée par l’Urapei a œuvré au sein d’une interfédérale pour que le Conseil Départemental de l’Essonne revienne sur les dispositions qu’il avait prises concernant le remboursement des prix de journées de fin 2015. Eh bien, ce combat a fini par déboucher sur un protocole d’accord selon lequel les délais de paiement seront réduits de 5 à 3 ans. Cette sortie de crise nous rappelle qu’il ne faut jamais renier ses valeurs ; nous en sortons renforcés !

Avant de terminer cet édito, je voudrais attirer votre attention sur la réalisation de notre bulletin associatif.

La préparation de Puzzle est toujours un moment de choix dans la vie de notre association. Comme vous l’avez constaté, cette préparation réunit bénévoles et professionnels qui, à travers leurs articles et les photos proposées, ont à cœur de vous donner un fidèle aperçu des actions menées et pourquoi pas, de vous livrer des pistes de réflexion…. Que les uns et les autres en soient vivement remerciés !  Mais surtout, en préparant chaque numéro, les responsables associatifs que nous sommes savent que l’occasion leur est donnée de se rapprocher de nos adhérents. Même modeste, ce bulletin constitue un lien précieux entre nous ; aussi, je vous encourage à nous faire part de vos remarques et à nous adresser vos contributions.

Nous voici presque à la fin de l’année… Nous allons attendre les réjouissances traditionnelles en espérant que la paix et l’affection soient bien au rendez-vous. A toutes et à tous,  je souhaite de belles fêtes et présente mes meilleurs vœux pour 2017.  

Marie-Jo GRIGIS